L’huile d’olive, le miel et le safran de Paolo

Valensole (Alpes de Haute-Provence)


  • Exploitation
    Terres de Bonaventure, à Valensole
  • Agriculteurs
    Guillaume et Paolo Chabot, 30 et 55 ans
  • Mode de culture
    Biologique
  • Dans le magasin
    Huile d’olive, huiles essentielles, safran et miel
  • Les grands-parents de Paolo ont repris cette ferme au cœur de la Haute-Provence dans les années 70 pour fabriquer du fromage de chèvre. Le fils, Guillaume, a implanté la culture de l’huile d’olive. Puis, Paolo le petit-fils, en 2013, a apporté d’autres idées de diversification avec le safran et le miel par exemple.
    Sur le plateau de Valensole, ils cultivent depuis 1978 toutes leurs terres en agriculture biologique. À 600 mètres d’altitude, entre Durance et Verdon, l’ensoleillement est optimal.

    Soucieux de veiller sur chaque étape de l’élaboration du produit fini, ils réalisent sur place dans leur moulin, leurs huiles d’olives, et distillent eux-mêmes leur lavande, hélichryse, thym et autres aromatiques.

    La famille Chabot garantit des produits fermiers, sans intermédiaire « directement du champ à vous ». Ils cultivent, ramassent, transforment et vendent.

  • « Nous essayons d’être en adéquation avec ce qui nous entoure : l’humain, le végétal, l’animal »

  • Parmi les produits phares à retrouver dans le magasin, l’exceptionnelle huile d’olive bio AOP.
    « D’un fruité exceptionnel, elle a beaucoup de goût. C’est la plus corsée et forte du monde. Sa couleur est d’un vert soutenu et sa saveur onctueuse. Quelques gouttes suffisent, c’est presque une épice » explique Paolo Chabot.
    On la retrouve notamment sur la table du chef Alain Ducasse.

    Le miel de Lavande, rare et très prisé, a, lui, une saveur très fine. Sa couleur claire et transparente est typique. Précisons que les ruches et les abeilles hivernent sur place sans jamais transhumer. « On ne les pousse pas à produire et nous ne faisons que deux récoltes par an. Moins de miel mais plus de qualité ».

Restons connectés

Restez à jour avec nos nouvelles en vous abonnant à notre newletter.
© Copains des Champs, tous droits réservés
Haut de page